اضغط هنا

ضغوط أروبية كبيرة علي موريتانيا للقبول باستخدام اراضبها وأجوائها لضرب معسكرات القاعدة في بلاد المغرب الإسلامي   القذافي يصل نواكشوط يوم السبت 7 مارس ووفدان من الأغلبية والجبهة يتوجهان إلى ليبيا   المركز المغاربي للدراسات الإستراتجية ينظم ندوة تحت عنوان : "تأثير النزاع في الصحراء الغربية على مسيرة البناء المغاربي"   توقيع اتفاقية مع سكان حي "أبلوكات" مقابل إخلاء مساكنهم   الدرك يعتقل أشخاصا يشتبه في تزويرهم أومر اعتقال قضائية للحصول على اللجوء السياسي خارج البلاد   "منسقية الحفاظ على الديمقراطية" تلتقي السفير الفرنسي والقائم بالأعمال في السفارة الأمريكية   مجلس مدينة انواذيبوالإ ستثنائي يعترض علي تسمية الملعب البلدي بإسم "رجل أعمال"   "ولد عبد العزيز" يتعهد بإنشاء شركة خطوط جوية موريتانية   حزب البديل: يجب ان يجد الموريتانيون في بلدهم وبانفسهم حلولا للازمة السياسية   مسعود يتلقى دعوة للمشاركة في حوار طرابلس بصفته رئيسا للبرلمان  
البحث

الجريدة
الموقع القديم
الأخبار

Syndicat : La CNTM grince les dents

اضغط لصورة أكبر

Dans un communiqué daté du 24/02/09, la CNTM exprime sa position vis-à-vis d’un certain nombre des questions et développements touchant aux travailleurs et leur cause, notamment dans le secteur de l’éducation nationale, de la santé, etc.

Voici le texte intégral de ce communiqué :

Communiqué de la CNTM :

La CNTM a toujours suivi de près les développements concernant les travailleurs sur l’ensemble des domaines et secteurs du travail.
La CNTM tient à exprimer sa position vis-à-vis d’un certain nombre des questions et développements touchant aux travailleurs et leur cause.
Sur le plan du secteur de l’éducation nationale, la CNTM note avec regret la persistance de l’indifférence vis-à-vis des doléances et plateformes qu’elle a présentées malgré ses multiples correspondances avec les administrations et parties concernées, et son rappel constant de la nécessité d’aborder ces plateformes comme étant le minimum devoir à l’égard des sacrifices des travailleurs de ce département qui s’est contenté durant cette période à des rencontres marathons sans issue, avec tout soi-disant représentant de syndicat.
Dans ce sens, nous dénonçons la rupture de la prime d’éloignement pour certaines zones, ainsi que la réduction de cette indemnité et ce partant du fait qu’il s’agit d’un droit acquis entièrement inviolable.
Au niveau de l’enseignement fondamental plus particulièrement, la CNTM réitère que le Syndicat Libre des Enseignants Mauritaniens (SLEM) n’assume aucune responsabilité en ce qui concerne les mesures de réunification (familiale) ou cas spéciaux actuellement envisagés et ce parce que le syndicat n’a pas été associé à l’élaboration des critères spécifiques à de telles mesures d’abord, parce que ce qui a été fait à cet effet constitue un contournement des critères généraux arrêtés durant l’année dernière sur accord et après concertation de tous, mais aussi parce que ce qui a été retenu ouvre grandement la porte devant les manipulateurs et trafiquants qui sont revenus en force aux coulisses du secteur, et enfin, parce que le fait d’évoquer des cas spéciaux dans un contexte où sont bafoués les critères généraux, semble injustifié et peu convainquant.
En réaffirmant qu’elle soutient la réunification conformément à des critères claires et transparentes, la CNTM propose que ceci soit fait sur la base des dossiers familiaux enregistrés auprès de la CNAM, et ce afin d’éviter les manipulations et les différents trafics abusifs des droits des enseignants.
Sur le plan du secteur de la santé, la CNTM dénonce le retard dans l’application du statut des agents de la santé approuvé depuis plus d’une année et exige sa mise en application immédiate et sans délai.
Au niveau des établissements à caractère administratif (la CNSS, le Port de l’Amitié, …etc.), la CNTM réitère sa demande du paiement des augmentations sur salaires et traitements au profit du personnel de ces établissements n’ayant pas bénéficié de telles augmentations jusqu’à ce jour.
Concernant les retraités du personnel du secteur privé, la CNTM considère que l’augmentation de 30 % récemment approuvée est très minime, et réaffirme la nécessité de payer aux travailleurs concernés l’ensemble des augmentations successives des pensions qui ont atteint un pourcentage de 108 %. Par conséquent, la CNTM demande à la CNSS d’accorder en diligence aux intéressés les 78% d’augmentations restant.
Concernant le personnel des collectivités locales : La CNTM a accompagné le projet du statut des employés de ce secteur ; un statut loin de satisfaire aux attentes du secteur. En ce sens, la CNTM a élaboré certaines propositions espérant qu’elles soient prises en considération par l’administration. De même, la Confédération réitère sa solidarité et son soutien des travailleurs de la Communauté urbaine de Nouakchott victimes d’arbitraire.
Le 24/02/09
Le Bureau Exécutif
 

تاريخ الإضافة: 24-02-2009 17:12:13 القراءة رقم : 198
 الصفحة الرئيسية
 الأخبار
 قضايا و آراء
 تقارير
 مقابلات
 من نحن؟
 مابسي
 روابط
 اتصل بنا
 خارطة الموقع
 البريد الألكتروني
 الموقع القديم
عدد الزوار:8933920 جميع الحقوق محفوظة مابسي © 2008