انسحابات جديدة من حزب "عادل"   "المبادرة من أجل الإصلاح والديمقراطية" تعلن مساندتها للمجلس الاعلي للدولة   "حمد" يدعو إلى استفتاء لاعتماد "الديمقراطية المباشرة" في موريتانيا   الوزير الأول المعين يستأنف مشاوراته السياسية صباح اليوم   موريتانيا:الإعلان عن تشكيل فريق برلماني للدفاع عن الديمقراطية   لبراكنة :أحزاب سياسية تنظم مسيرة مساندة للمجلس الأعلى للدولة وتطالب بالعودة للمؤسسات الدستورية   الزعيم الليبي يستقبل الجنرال ولد الغزواني وعبد الله ولد بنحميدة   نائب مساعد وزيرة الخارجية الأمريكية يندد بالانقلاب ويطالب بإطلاق سراح الرئيس السابق   وزير الثقافة والاتصال يعرب عن فرحة موريتانيا بالفوز بإمارة الشعر   الكتلة النيابة المؤيدة للانقلاب تلتقي ممثل الأمم المتحدة بنواكشوط  
البحث

الجريدة
الموقع القديم
الأخبار

L’APP ne participera au gouvernement mais n’exige plus le retour de l’ancien président Ould Cheikh Abdallahi

اضغط لصورة أكبر
Logo APP

Dans un communiqué qu’elle a rendu public à l’issue d’une réunion extraordinaire de son bureau exécutif, hier mercredi, suite à l’adoption par le HCE d’une charte constitutionnelle et la convocation des partis politiques pour une «concertation» en vue de la formation d’un gouvernement, l’APP a déclaré «son rejet catégorique de participer à un quelconque gouvernement sous l’égide du Haut Conseil de l’Etat et lance un appel pressant à tous ses cadres, militants et ses structures de défendre fermement cette position du parti».

Il importe de remarquer que le parti de Messaoud Ould Boulkheir ,qui appelle à un «un dialogue franc et immédiat» pour «restaurer l’ordre constitutionnel et la légalité» et demande avec insistance «aux auteurs de ce coup de force de reconsidérer leur position qui menace l’unité du pays et la paix civile au moment où notre peuple est confronté à une profonde crise économique, alimentaire et sociale», n’a pas exigé le retour de l’ancien président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Voici, dans son intégralité ce communiqué du Bureau Exécutif de l’APP:

Le Bureau Exécutif de l'Alliance Populaire Progressiste, réuni en session extraordinaire ce mercredi 13 août 2008, après analyse approfondie de la situation nationale, et compte tenu de l’attachement indéfectible du parti à la légalité constitutionnelle seule garante de la stabilité, de l’unité et du développent du pays, réitère :
- Sa condamnation sans réserve du coup de force opéré par certains officiers de l’armée nationale le 06/08/2008;
- Sa demande insistante aux auteurs de ce coup de force de reconsidérer leur position qui menace l’unité du pays et la paix civile au moment où notre peuple est confronté à une profonde crise économique, alimentaire et sociale ;
- Son appel pressant à toutes les parties pour qu’elles trouvent par un dialogue franc et immédiat, les voies et moyens de restaurer l’ordre constitutionnel et la légalité, évitant ainsi de plonger dans l’aventure notre pays dont l’unité est encore fragile.

Le Haut Conseil de l’Etat vient d’adopter une charte constitutionnelle et de convoquer les partis politiques pour une «concertation» en vue de la formation d’un gouvernement.
A cette occasion APP réaffirme sans équivoque son appartenance indéfectible au Front National pour la défense de la démocratie (FNDD) et son rejet catégorique de participer à un quelconque gouvernement sous l’égide du Haut Conseil de l’Etat et lance un appel pressant à tous ses cadres, militants et ses structures de défendre fermement cette position du parti.

Nouakchott, le 13 août 2008
Le Bureau Exécutif
 

تاريخ الإضافة: 14-08-2008 13:30:46 القراءة رقم : 638
 الصفحة الرئيسية
 الأخبار
 قضايا و آراء
 تقارير
 مقابلات
 من نحن؟
 مابسي
 روابط
 اتصل بنا
 خارطة الموقع
 البريد الألكتروني
 الموقع القديم
عدد الزوار:1956852 جميع الحقوق محفوظة مابسي © 2008