لبراكنة :أربعة أطفال في حالة خطيرة بسبب الإسهال يصلون المستشفي المركزي   اهتمامات الصحف الصادر صباح اليوم   بعد تسريحهم عمال مشروع محاربة الأمية يتظاهرون أمام وزارة التهذيب الوطني   الدرك يحقق في إرسال "سونمكس" كميات من الحبوب غير صالحة للاستعمال إلى المجرية   عشرات النواب والشيوخ يعلنون غدا انسحابهم من حزب "عادل"   الجمعية الموريتانية لحماية المستهلك تطالب بإجراءات أكثر جدية لضبط الأسعار والتحكم في الجودة   ملتقي المحافظين الأفارقة لصندوق النقد الدولي والبنك الدولي يصادق على "إعلان نواكشوط"   الحكومة ترفض للمرة الثانية طلب النواب.. و"ولد محم" ينفي عزم البرلمان محاكمة الرئيس   في لبراكنة: حادث سير يودي بحياة شخصين وجرح ستة آخرين   وزير الثقافة والاتصال يعلن عن إنشاء جائزتين للمدح النبوي وللسرد والكتابة والنقد  
البحث

الجريدة
الموقع القديم
الأخبار

Un chercheur mauritanien remporte le Grand prix Sciences et Eau

اضغط لصورة أكبر
Dr ML O. Yahya avec le trophée dans la main

Le Dr Mohamed Lemine Ould Yahya, Spécialistes des Sciences de la Terre vient de remporter le Grand Prix du symposium de l’Eau qui s’est tenu à Cannes, capitale Mondiale de l’eau, du 24 au 26 juin 2008.
 

L’Evénement qui s’est déroulé au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, a rassemblé   plus de 3 000 participants issus de 78 nationalités différentes, toutes actions confondues, de nombreux conférenciers, congressistes et exposants. Notre compatriote qui participe à ce symposium depuis 10 ans a été primé pour ses recherches sur l’Eau en Zone Aride. Il faut dire que cet éminent chercheur, qui travaille loin des rampes de l’actualité, avait déjà remporté en 2005, la médaille d’or pour ses travaux sur l’Eau en zone Aride. Malgré cela, il est resté humble et très discret alors que ces travaux sont convoités par de nombreux pays.

Pour tant dira le docteur Mohamed Lemine : « Depuis 10 ans, je participe régulièrement à symposium sur mes propres frais et c’est ce qui m’a permis d’honorer mon pays ».
 Pour la dixième édition qui était placée sous le signe « les lumières de l’eau », il avait même invité quelques personnalités mauritaniennes.
Pour ce qui est des retombées de ses travaux sur notre pays, il note en toute simplicité que «le pays en profite depuis 20, sans que cela ne soit connu du grand public ».
 Sur la question du réchauffement climatique, il indique qu’il est irréversible, et qu’il serait judicieux de planter beaucoup d’arbres et de veiller à une gestion rationnelle de l’eau. « En Mauritanie, nous devons planter beaucoup d’arbres et rationaliser nos ressources en eau » Ayant parcouru tout le pays, il connaît avec exactitude les ressources en eau de notre pays.
 
Le chercheur n’a jamais bénéficié du moindre soutien, ni de la moindre reconnaissance de l’Etat et demeure un parfait inconnu dans son propre pays. Incompréhensible surtout si l’on sait que ces travaux qui sont d’une importance capitale pour les pays en zone aride, comme le nôtre, sont aujourd’hui connus par le monde entier à travers le Symposium International de l’Eau qui a été créé en 1999 et qui constitue une plate-forme d’échanges et de rencontres internationales entre décideurs politiques, professionnels et universitaires, spécialisés dans le domaine de l’eau, de l’environnement et du développement durable.
 
 

تاريخ الإضافة: 12-07-2008 12:53:42 القراءة رقم : 490
 الصفحة الرئيسية
 الأخبار
 قضايا و آراء
 تقارير
 مقابلات
 من نحن؟
 مابسي
 روابط
 اتصل بنا
 خارطة الموقع
 البريد الألكتروني
 الموقع القديم
عدد الزوار:1303556 جميع الحقوق محفوظة مابسي © 2008