POUR LA JUSTICE ET AU NOM DE LA JUSTICE

mar, 2015-07-14 03:26

(Ne cachez pas votre témoignage. Quiconque le fait se rend coupable à l’égard de Dieu. (Le Coran, sourate 2 ‘’ La Vache’’, V.283))

En détention préventive depuis quelques semaines Ahmed Ould Ely Ould Mogueya, continue de susciter émois et passions au sein de l’opinion publique nationale. Mais une constatation demeure constante, massive, immobile, le silence de la justice, Cela est contre la raison ! La raison ne peut admettre cela ! C’est aussi le sentiment que tout l’appareil de la justice n’est qu’une fiction dérisoire. Il faut, par conséquent, rendre justice à Ahmed Ould Ely Ould Mogueya et pour Ahmed Ould Ely Ould  Mogueya, la victime et pour la Justice elle-même Mohamed Ould Abdel Aziz n’éprouve, aucune gêne à l’utilisation délibérée de la puissance publique pour abattre, Ould Ely Ould Mogueya qu’il considère, désormais, comme ennemi personnel. Cet acharnement contre Ould Ely Ould Mogueya interpelle tous les Mauritaniens qui ne sont pas dans l’univers politico des Aziz ainsi que leurs alliés lucides sont aussi tous interpellés. Ils doivent, pour l’honneur et pour l’histoire, refuser d’être les complices d’un lobby politico qui prend en otage la justice pour solder des comptes privés sous le couvert de l’Etat. C’est l’esprit d’initiative, l’outil de travail et la combativité qui sont ciblés. HELAS !!! QUELLE MISERE !!! QUELLE HONTE !!!    

AHMED BEZEID OULD BEYROUCK

Chroniqueur Politique
e-mail : chroniqueurbeyrouck@gmail.com