Mauritanie/Sénégal : Y'aura pas de clash … nos liens sont devenus plus forts !

mer, 2018-02-07 18:42

Le Président de la République sœur du Sénégal, Son Excellence Macky Sall sera à Nouakchott ce jeudi pour une visite d’amitié et de travail, sur invitation du Président Mohamed Ould Abdel Aziz alors qu’il qui était au Sénégal pour les besoins du sommet mondial sur l’éducation. Une visite du Président Macky Sall avec en toile de fond la mort du jeune pêcheur sénégalais Fallou Sall, tué par les garde-côtes mauritaniens et de saccage de commerces appartenant à des maures installés à Saint-Louis.

Et même si les excellentes relations d’amitié fraternelle entre le Sénégal et la Mauritanie, sont parfois soumises à de rudes épreuves avec notamment la question des licences de pêche ou de la transhumance des bétails, l’on doit à la vérité de dire que le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a toujours œuvré à dissiper les nuages et à raffermir les liens privilégiés de coopération et de bon voisinage qui unissent, depuis toujours, nos deux pays.

Et pour cause, la Mauritanie et le Sénégal, unis par le sang et l’histoire, sont condamnés à vivre ensemble dans la paix et la solidarité et les malheureux évènements de 1989 sont toujours là pour le rappeler.

Certes, après la mort du jeune Fallou Sall, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a présenté ses excuses à la République sœur du Sénégal et au Président Macky Sall, pour décrisper la situation et éviter l’irréparable, mais le sens exceptionnellement élevé des responsabilités des deux Chefs d’Etats fait qu’il n’y a pas de raison de craindre un clash entre la Mauritanie et le Sénégal. A Dieu ne plaise, ce scénario des séries noires ne revient plus dans les plus mauvais de nos rêves, Alhamdou lillahi !

D’ailleurs, la réaction du Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SMJ) et du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), suite à la tragédie, est une leçon de courage qu’il convient de méditer et d’appliquer dans d’autres secteurs. Ils ont tout simplement pris l’initiative de rendre public un communiqué conjoint appelant, leurs confrères, dans leurs pays respectifs, à la retenue et à la préservation de la paix sociale chez les communautés des deux pays résidentes ici ou là et à ne pas réveiller de vieux démons.

Aussi, bien des journalistes de renom et des personnalités qui comptent, tel Baba Tandian, le Président du Groupe Tandian Multimédia, ont-ils tiré la sonnette d’alarme, pour dire que la visite du Président Macky Sall à Nouakchott doit être l’occasion pour les deux chefs d’Etat d’aplanir à jamais toutes les difficultéset «faire de l’axe Dakar-Nouakchott, un axe de compréhension mutuelle et de respects basé sur la fraternité, la paix ».

Ce à quoi s'est toujours attelé Son Excellence l'ambassadeur de Mauritanie à Dakar, Cheikhna

Ould Nenni Ould Moulaye Zein qui jouit d'un immense respect et d'une aura sans précédent au pays de la Térenga. Descendant de la noble lignée chérifienne des Moulaye Zein, il a su imprimer aux relations des deux pays une véritable dynamique, en plus des solides échanges religieux.

Une chose est sûre : On ne réveillera jamais plus les démons du passé et on ne laissera jamais s'installer le démon de la vengeance ! Que ceux qui en nourrissent l'espoir déchantent !

Mohamed Ould Khattatt