Une attention particulière doit être accordée aux franges vulnérables de la société afin d’en faire des vrais de développement (première Dame)

sam, 2020-11-21 17:03

Nouakchott, 20/11/2020
« Nous devons accorder plus d’attention et d’intérêt aux franges sociales vulnérables pour en faire des vrais acteurs du développement, des forces vives et actives, et des membres influents dans la communauté, productifs, autonomes et capable de réaliser une vie décente».

C’est ce qu’a déclaré, vendredi à Nouadhibou, la première Dame, Mariem Fadel Dah, lors de la cérémonie de lancement du programme d’appui à l’enseignement préscolaire dans le programme prioritaire du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

La première Dame a ajouté que le lancement de cette composante vise le soutien de l’enseignement préscolaire, en tant que noyau élémentaire de tout processus éducatif sein et réussi, d’une part, et d’appuyer le programme du département des Affaires sociales, d’autre part.

« Le département des affaires assure la prise en charge des familles, de l’enfance et des catégories nécessiteuses de la société. Il se charge, également, de l’autonomisation et de l’insertion des personnes en situation difficile ou vivant avec un handicap ».

La première Dame a également attiré l’attention des pouvoirs publics sur la nécessité de poursuivre l’exécution des projets de financement des activités génératrices de revenu à l’intention des femmes et des personnes vivant avec un handicap.

«Je fonde d’immenses espoirs sur le soutien qui sera apporté par nos promoteurs économiques et nos personnes de bonne volonté à l’enseignement préscolaire », a conclu la première Dame, Mariem Fadel Dah.