Ould Abdel Aziz à France 24 : « je suis dans une grande prison et suis victime de torture psychologique »

sam, 2020-09-12 11:56

Sahara Médias - L’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz, dans une interview accordée à France 24 a déclaré qu’il se trouvait dans une grande prison car empêché de sortir de la capitale au-delà de 25 kilomètres et que son passeport a été confisqué.

Il a ajouté que lui et son entourage familial sont victimes de tortures psychologiques avant de s’étonner que des personnes concernées par les enquêtes en cours aient été autorisées à voyager alors que lui en était empêché.

L’ancien président a révélé que tous ses avoirs sont gelés et qu’il était incapable d’en disposer. Il a estimé que toutes les accusations portées contre lui étaient fabriquées de toute pièce afin de l’empêcher de s’adonner à la politique, considérant que tout avait commencé quand il avait décidé de revenir à l’UPR, le parti au pouvoir.

Ould Abdel Aziz a accusé certains milieux politiques qui étaient opposés à son pouvoir et certains collaborateurs de l’actuel président O. Ghazouani, sans citer de noms, d’être à l’origine de son calvaire.

L’ancien président a déclaré qu’il « s’attendait à tout puisque vivant dans un pays dont le régime ne respecte ni la constitution ni les lois ».

Ould Abdel Aziz a mis en doute l’indépendance de la justice mauritanienne ajoutant que toutes les règles ont été transgressées alors qu’on est encore au niveau de l’enquête préliminaire.