Conférence de presse du FNDU: Vivement un dialogue inclusif

lun, 2017-03-20 21:16

Le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) a tenu lundi 20 mars courant, au siège du parti Tawassoul, une conférence de presse animée par son vice-président, M. Moussa Fall lequel a affirmé que le rejet, par les sénateurs, des amendements constitutionnels ouvre une nouvelle crise politique qu’il faudra gérer, car c’est pour la première fois qu’une chambre s’oppose vertement à l’exécutif par son vote.

M. Moussa Fall qui n’a pas manqué de FNDU de féliciter et remercier les sénateurs pour leur «acte courageux et patriotique», soulignera que, désormais deux options s’offrent au pouvoir, à savoir, soit tourner la page desdits amendements et aller vers un véritable dialogue ouvert à toutes les composantes de la classe politique dans le pays, soit faire fi du vote des sénateurs et tenter un forcing pour faire adopter les amendements constitutionnels, avec tous les risques que cela comporte pour le pays.

Dans une déclaration distribuée au cours de cette conférence, le FNDU affirmera que si le Pouvoir en place décide d’opérer un forcing, il s’y opposera fermement et qu’il ne sera pas seul dans ce combat.

Et de rappeler que « le Forum a, au cours de la période écoulée, entrepris une campagne visant à faire échouer l’adoption des amendements constitutionnels».