Mohamed VI achève sa visite en Côte d’Ivoire: Une coopération ivoiro-marocaine toujours en bonne marche

jeu, 2017-03-16 11:46

Après deux semaines, la visite de travail et d’amitié qu’effectuait SM. Mohamed VI, en Côte d’Ivoire depuis le 24 février, a pris fin mardi dernier, non sans une pluie d’accords entre les deux Etats dans les domaines de la santé, de la construction et l’habitat social, des infrastructures, du transport, de la logistique, du secteur financier, de l’économie sociale et solidaire, de l’artisanat, ainsi que l’économie numérique et l’industrie.

Et même si le séjour ivoirien du Roi du Maroc a pris plus de temps que les autres étapes, force est de constater que cela a fait beaucoup plaisir au président Ouatara qui ne s’en est pas caché : «SM le Roi est chez lui ici et nous sommes très fiers de cette visite qui constitue une nouvelle marque de confiance et d’amitié», a-t-il dit.

Il est vrai que c’est la quatrième visite en terre ivoirienne du souverain marocain, depuis l’accession au pouvoir d’Alassane Ouattara en 2011, l’axe Rabat-Abidjan se consolidant davantage et la dynamique de la coopération ivoiro-marocaine, étant toujours en bonne marche.

Cela est d’autant plus vrai que le communiqué conjoint publié à l’issue de cette visite de SM. Mohammed VI au pays d’Alassane Ouattara a salué «l’inestimable contribution» du Maroc au développement de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

En effet, le communiqué qui est tombé ce 15 mars rappelle les 143 accords qui lient le Maroc et la Côte d’Ivoire, et revient sur les 14 accords bilatéraux signés lors de cette toute dernière visite royale, notamment les travaux de rénovation, de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody.

De même que le communiqué conjoint souligne que SM. Mohammed VI et le Président Alassane Ouattara plaident pour une «Afrique plus solidaire et unie, capable de lutter efficacement et victorieusement contre les nouvelles formes de criminalité, en l’occurrence le terrorisme, la cybercriminalité, la piraterie maritime et le trafic de drogue».

Et d’indiquer que, «pour sa part, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a salué le soutien de la Côte d’Ivoire au retour du Maroc à l’Union Africaine, et s’est engagé à soutenir la candidature de la Côte d’Ivoire comme membre non-permanent au Conseil de Sécurité pour les années 2018-2019».

A.B.