Un discours qui répond aux aspirations des citoyens

jeu, 2020-03-26 16:02

jeu, 26/03/2020 -

J'ai suivi avec grand intérêt le discours du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani, qu'il a adressé à la nation hier soir, dans lequel il a annoncé un ensemble de mesures pour absorber les conséquences sociales de la lutte contre Coronavirus, parmi ces mesures, la création d’un fonds national de solidarité sociale pour lutter contre le coronavirus et ses conséquences. Ce fonds, ouvert aux contributions volontaires, est déjà doté de 25 milliards MRO sur ressources publiques destinés à financer les actions suivantes :

1. L’acquisition de quantités de médicaments, de matériels et d’équipement sanitaires qui répondent aux besoins du pays pour faire face à la pandémie.

2. L’allocation d’un montant de 5 milliards MRO à l’appui de 30 mille familles pauvres parmi celles dont les chefs de ménage sont des femmes, les personnes du troisième âge et les personnes vivant avec un handicap, et dont la majorité réside à Nouakchott. Ceux-ci recevront une aide financière mensuelle pendant trois mois.

3. La prise en charge par l’Etat, pour le reste de l’année, de l’ensemble des impôts et taxes douanières sur les importations de blé, d’huile, de lait en poudre, de légumes et de fruits.

4. La prise en charge par l’Etat, pendant deux mois, des factures d’eau et d’électricité des familles pauvres.

5. La prise en charge par l’Etat, pour le reste de l’année, des frais de consommation d’eau dans les villages.

6. La prise en charge par l’Etat, pendant deux mois, de toutes les taxes municipales liées aux activités informelles.

7. La prise en charge par l’Etat, pour le reste de l’année, de toutes les taxes appliquées aux chefs de ménages qui travaillent dans le secteur de la pêche artisanale.

Le Président de la République a affirmé que les ressources allouées à ce fonds n’impacteront pas les projets sociaux et de développement programmés cette année et dont le rythme d’exécution sera accéléré pour accompagner de façon efficace les impératifs de la situation actuelle.
En tant que militant de la société civile, j'apprécie hautement ces mesures, ainsi que les mesures sanitaires et sécuritaires préventives, qui les ont précédées, en vue de protéger le pays contre l’infiltration du virus et de réduire les pratiques qui contribuent à sa propagation par la limitation des rassemblements, l’auto-confinement et la restriction des déplacements que ne dicte pas l’extrême nécessité.
Ces mesures prises précocement ont permis d’immuniser notre pays de cette épidémie mondiale. Deux cas, seulement, ont été détectés chez des étrangers, et découverts tôt et isolés. Grâce à Allah, puis aux efforts de notre personnel médical, le premier cas s'est complètement rétabli, tandis que le second est devenu stable.
ces mesures, suivies par le Président de la République et sous la supervision directe d’un comité interministériel créé à cet effet, ont porté sur la fermeture des frontières terrestres et aériennes, où les arrivées ont été soumis à des examens thermiques et mis en confinement pendant 14 jours dans les meilleurs hôtels de Nouakchott et Rosso, tout en prodiguant des soins médicaux aux personnes dans le besoin.
Des vastes campagnes de sensibilisation ont été lancées sur les médias publics et privés sur les mesures préventives et les bonnes pratiques pour se prémunir du coronavirus, en plus des efforts des forces armées et de sécurité qui veuillent à l’application des dimension sécuritaires de cette stratégie, notamment la fermeture des frontières, la protection des citoyens et l’application du couvre-feu. Tous ces efforts ont été menés avec professionnalisme et ont été soutenus par les citoyens.
Tout en félicitant le Président de la République, le comité interministériel et les équipes administratives, médicales et de sécurité pour la mise en œuvre réussie de cette stratégie de protection, je lance un appel à mes chers compatriotes, hommes d'affaires ou militants de la société civile, et aux partenaires au développement, de soutenir les efforts du gouvernement à cet égard et à contribuer à ce fonds, afin qu'ensemble nous puissions - Inchallah - gagnez cette bataille et protégez notre pays de cette pandémie.

Ahmed Vall Boumouzouna
Activiste de la société civile